Depuis les Jeux équestres mondiaux de 2014, ternis par un contrôle positif de Qalao des Mers qui n’a jamais été élucidé et pour lequel Maxime Livio avait payé le prix fort, l’eau a coulé sous les ponts. Enchaînant sans relâche les performances avec tous ses chevaux, y compris désormais en saut d’obstacles, le trentenaire, champion de France en titre et récent vainqueur du CICO 3* du Pin, s’apprête à honorer une nouvelle grande sélection aux JEM de Tryon. Associé à Opium de Verrières, le cavalier établi à Dénezé-sousDoué, à vingt kilomètres de Saumur, nourrit de grandes ambitions. 

Grand Prix n°99  #Septembre 2018