Elodie Clouvel a offert au pentathlon français la première médaille olympique individuelle de son histoire.

« Si l’équitation française a conclu les JO de Rio sur un bilan historique de trois médailles dont deux en or, une autre athlète a su entrer en harmonie avec un cheval pour se hisser sur un podium olympique. Mais pour décrocher l’argent cet été au Brésil, Elodie Clouvel a également dû briller à l’escrime, à la natation, au tir et à la course à pied ! D’une voix chaleureuse qui contraste avec son regard froid et déterminé dans l’exercice de son art, le pentathlon moderne, cette charmante Stéphanoise de vingt-sept ans dévoile quelques facettes de sa personnalité. » Salim Ejnaini